La page blanche – Boulet & Pénélope Bagieu

Cet été, j’ai lu La page blanche, le one-shot issu de la collaboration de Boulet et Pénélope Bagieu. Je ne vous les présente pas, je suis sûre que vous les connaissez :) .

lapageblanche1-tn.jpg

Une jeune femme sur un banc à Paris. Le hic : elle ne sait plus qui elle est, ni ce qu’elle fait à cet endroit. Elle va tenter de reconstituer le puzzle de son « ancienne » vie. Boulot, amis, famille, goûts, caractère, qui est-elle ?

lapageblanche-tn2.jpg

Éloïse se retrouve face à une page blanche. La question qui va se poser c’est : « est-ce que je veux vraiment tout savoir et retrouver celle que j’étais avant ? » Car, au final, un monde les sépare. La nouvelle Éloïse n’aime pas l’ancienne, ne la comprend pas, ne partage pas ses goûts. Éloïse va chercher, chercher, à s’en rendre malade pour finalement décider repartir de zéro.

La page blanche est un one-shot plein de tendresse. C’est une histoire gentillette, avec des passages rocambolesques, avec un postulat de départ classique (l’amnésie totale) traité de façon moins classique. Éloïse n’avait pas une vie de rêve, pas de papa-maman célèbre, pas de happy ending à l’américaine avec un prince charmant. Non, Éloïse, elle est comme nous. Une vie un peu morne, un boulot rébarbatif, des fréquentations pas forcément bien choisies. Alors oui, ce n’est pas aussi drôle que Joséphine de Pénélope Bagieu ou aussi personnel que Les notes de Boulet. Ce n’était pas le but. Moi, j’ai bien aimé.

ttt

La page blanche – Boulet & Pénélope Bagieu
One-shot
Éditions Delcourt, collection Mirages
22.95 €


Crédit : Boulet / Pénélope Bagieu/ Delcourt


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog était en noir - Depuis 2007 - Tous droits réservés
Blog culture et lifestyle, édité sous Wordpress - Thème d'après Indie