3615 my life #9

Ces deux dernières semaines sont passées à la vitesse de l’éclair. Pourtant, j’ai l’impression qu’elles ont duré une éternité. Je ne sais même plus vraiment ce que j’ai fait la semaine dernière. Tout fout le camp.

Grosse fatigue d’après bouclage et je remets ça dans 15 jours puis encore 15 jours après. Mon travail n’est fait que de répétitions, ahah. Un numéro fini, tu attaques déjà le suivant. Dans un éternel recommencement.

Je sais comment ça se passe (depuis le temps), quels vont être les obstacles sur la route (je parle des articles rendus en retard, si quelqu’un se sent visé !), mais je me pourris la santé quand même. Il y a 5 ans, avec la pression (c’est toujours cool d’avoir l’impression de passer sous un rouleau compresseur chaque mois), c’était crises d’angoisse, difficultés respiratoires, tremblements, tout ça. Avec le temps (et certains départs de managers – ahem), c’est passé. Enfin, ces manifestations de stress ont été remplacées par d’autres. Mes douleurs dans le dos de la fin d’année en sont un bel exemple.

Alors j’essaie d’être plus attentive aux petites choses, de m’écouter. Je connais certains signes. Spasme dans la jambe (mon fameux Gremlin), irritabilité, douleur dans le dos… Marcher, regarder des photos d’animaux mignons (la cute therapy fonctionne, je te jure !), respirer…

Je me le dis tout le temps, mais je me dois de ménager ma monture. Avant que je sois vraiment irrécupérable…

Toi aussi, prends soin de toi. Promis ?

3615 My life #9


2 thoughts on “3615 my life #9”

  1. Pas cool l’anxiété hein ? Non seulement ça te parasite les pensées, mais en plus ça te parasite le corps. Je pense que comme toi j’ai fait mon analyse pour reconnaître les signes annonciateurs : feeling overwhelmed, fight or flight, les douleurs dans le dos ou les omoplates. Maintenant j’essaie de réagir aux signes avant que la crise de panique arrive, mais pas toujours évident, d’autant qu’en général ça me rend très aggressive. Au final, tu as raison : il faut s’écouter, et cesser de faire passer les autres avant.
    Tu vas y arriver <3

  2. @Digitalyn : J’ai aussi l’immense chance d’avoir des collègues qui font attention à moi (plutôt ceux de mon ancien service) et qui me connaissent vraiment bien et des amis aussi attentifs. Ca aide beaucoup quand, à midi, quelqu’un t’embarque manger une pizza 4 fromages parce que tu es au bout du rouleau et que tu prends trop sur toi ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 2

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog était en noir - Depuis 2007 - Tous droits réservés
Blog culture et lifestyle, édité sous Wordpress - Thème d'après Indie