One One One – Shining (no)

Voici le dernier album en date des Norvégiens de Shining : One One One. Pourquoi ce titre ? Notamment parce que les chansons sont plus directes. One One One est également le troisième opus de la saga black jazz lancée par le groupe (Blackjazz, Live Blackjazz et One One One).

oneoneone01-tn.jpg

One One One est très énergique, plus électronique que Blackjazz. Cet album est peut-être plus facile d’accès que les précédents car moins expérimental. C’est aussi l’album où Jørgen Munkeby chante le plus (donc il y a un peu moins de saxo).

I won’t forget attaque très fort et l’album poursuit sur cette énergie. Du coup, I won’t forget est, pour moi, un incontournable. J’ajoute à ma liste des préférées : My dying drive, The one inside et Walk Away.

Comme tu as pu le constater, One One One est très orange. En vrai, c’est un orange fluo, vraiment vraiment fluo. Il n’a pas à pâlir à côté de ma bouteille de vernis Neon Orange d’American Apparel :) . Une fois de plus, j’apprécie le travail sur la typo pour le logo du groupe.

oneoneone02-tn.jpg

Le digipack carton comprend un livret avec paroles – lisibles ! L’artwork reprend le logo de l’album (un grand triangle) et l’éclate au fur et à mesure des pages façon tangram.

oneoneone03-tn.jpg

Playlist
I won’t forget
The one inside
My dying drive
Off the hook
Blackjazz rebels
How your story ends
The hurting game
Walk away
Paint the sky black

Forcément, le clip est celui de I won’t forget :) :

One One One est édité par Indie Recordings.

Clique sur les photos pour voir en plus grand :) .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog était en noir - Depuis 2007 - Tous droits réservés
Blog culture et lifestyle, édité sous Wordpress - Thème d'après Indie